Commune de SEPMERIES - Nord (59)

Commune de SEPMERIES - Nord (59)

Plusieurs chemins peuvent vous permettre de découvrir le patrimoine rural du territoire de Sepmeries. Certains alignent campagne et modernité, d’autres traversent des paysages traditionnels, mais partout, fins observateurs, vous découvrirez haies, parcelles de bocage et paysages qui vous prouveront que vous êtes déjà dans le sud du département du Nord : Sepmeries est une des portes de l’Avesnois , ancré dans la campagne, déjà branché sur la modernité.

 

N.B. :  les randonnées sont décrites en boucle à partir de la place de la Croix

 

Chemin de la chaussée Brunehaut : allez vers Ruesnes et empruntez la rue de Bermerain à droite après le pont.  Montez sur le plateau d’où vous verrez les clochers de Maresches, Villers-Pol, Artres, et le village de Ruesnes. Avancez jusqu’au carrefour, tournez à gauche : vous êtes sur la chaussée Brunehaut, rectiligne d’un bout à l’autre : derrière vous, tout droit à plus de 100 km : Thérouanne ; devant vous, tout droit : Bavay. Entre les deux : Cambrai, Arras, Saint-Pol,… Passez au pied de l’éolienne (130 m, du sol au haut des pales), élément d’un ensemble de 5 réparties de Sepmeries à Louvignies-Quesnoy. Poursuivez votre chemin, et revenez vers Sepmeries à gauche , par la RD100 reliant Englefontaine à Sepmeries. Arrivée place de la Croix après le pont.

 

Chemin de la Croisette : empruntez la rue Cambrésienne (chapelle Saint Jean) et continuez dans la rue de Maresches. Prenez la dernière rue à droite, juste avant les établissements Mouftiez. Vous êtes dans la ruelle des Corvées qui longe le ruisseau de l’Hirondelle et qui vous amène à travers champs vers "la Croisette" située sur Villers-Pol (vues sur Maresches, Préseau, Villers-Pol, Le Quesnoy…). Vous y verrez le monument érigé en l’honneur de l’abbé Lehut, fusillé lors de la 2ème guerre mondiale. Tournez à droite et longez une magnifique peupleraie, pour atteindre la ferme du "Grand Mortry". Passez alors sous le pont, tournez tout de suite à droite dans le chemin d’exploitation. Depuis la Croisette, vous êtes sur un deuxième tronçon de la chaussée Brunehaut (derrière vous : Bavay, loin devant vous : Thérouanne). Tournez ensuite à droite pour rejoindre Sepmeries par la RD100. Arrivée place de la Croix après le pont.

 

Chemin de la Justice : Tournez à droite juste avant le pont, et empruntez le chemin Latéral. Au passage à niveau, la voie ferrée emprunte depuis le 1er septembre 1872 le chemin des Caramaras qui reliait Artres à Ruesnes (tronçon persistant au niveau du garage des Sept Riots). Traversez la voie ferrée et continuez jusqu’au bout, pour tourner à gauche dans le chemin de la Justice. Dans la première moitié du 20ème siècle il était foulé par les ouvriers du Solesmois partant à pied travailler dans la sidérurgie sur Valenciennes !

Dans le creux du chemin, vous traversez le Rogneau qui rejoint l’Ecaillon à droite, dans Vendegies. Au niveau de la chapelle vous êtes au "Fond de Justice". Remontez jusqu’au calvaire de Bermerain et tournez à gauche : vous voilà sur un troisième tronçon de la chaussée Brunehaut que vous emprunterez jusqu’au prochain carrefour. Tournez alors à nouveau à gauche (avant l’éolienne) pour regagner Sepmeries.


Chemin de la Rhônelle : même début que le chemin de la Justice. Juste après avoir traversé le passage à niveau, tournez à droite et longez la voie ferrée jusque Artres. A droite, vous apercevez l’ancienne sucrerie. Au bout de ce chemin, tournez à droite pour laisser la ferme du Tapage à gauche. Descendez dans le village d’Artres en traversant le passage à niveau, tournez à droite au premier croisement vers le carrefour du Marronnier, virez à gauche pour passer au pied de l’église, de "la Gentilhommière" (ancienne ferme dont dépendait la sucrerie, et ayant quelque temps abrité les quartiers d’hiver du cirque Rancy-Carrington). Continuez à droite et passez devant l’école. Tournez au bout à droite en laissant le cimetière à votre gauche, quittez Artres par la rue de Sepmeries. Vous longez maintenant la Rhônelle. Le chemin prend le nom de rue du Bas d’Artres sur notre commune. En arrivant sur Sepmeries : chapelle de l’agonie, lieu-dit la Maladrerie, qui symbolise le lieu de quarantaine des malades contagieux au moyen-âge. Retour à la place de la Croix par la rue de Valenciennes et la Grand’rue, avec ses fermes à porche cintré, son église du 19ème siècle, son monument aux morts et sa mairie de même époque. Le rond-point était l’ancienne place du Tilleul, au pied du château (érigé à l’emplacement de l’actuelle ferme Caudrillier).


Petit chemin de la fontaine Huguenie (bottes indispensables) : Ce chemin est actuellement peu praticable. Empruntez la rue Cambrésienne. Après le lavoir et juste dans le tournant, à  droite, un sentier étroit longe un grand mur de briques (attention, mur très dégradé), vous menant à la fontaine Huguenie, encore utilisée il y a une vingtaine d’années comme source d’eau potable. En arrivant au chemin latéral (dit chemin de Mortry), tournez à gauche et empruntez le petit passage sous la voie ferrée quelques mètres après (il faut marcher courbé!) pour vous retrouver sur un chemin plus large qui vous ramène à droite vers le calvaire de Sepmeries. Empruntez sur votre gauche le RD 100 jusqu’au chemin des Caramaras (200 m à droite) que vous empruntez (garage des Sept Riots). Au bout du chemin descendez à droite la rue de Bermerain pour revenir sur la place de la Croix, derrière le pont.


Chemins


de


randonnée